Jacqueline Kennedy, une icône américaine 

Temps de lecture : plus de 4 heures

Régine Torrent

Nouveau Monde éditions

Chancelante, Jacqueline Kennedy participe aux cérémonies d'investiture de son mari le 20 janvier 1961. En ce jour historique, Jack lui a été infidèle, comme toujours. Par vengeance, dès 1957, elle s’est jetée dans les bras de l’acteur William Holden. Passionnée par l’architecture, la Première Dame restitue la structure historique de la Maison-Blanche. Son sens artistique crée l’image de la présidence, sa personnalité fait d’elle l’icône de sa génération. Le 22 novembre 1963, sa vie bascule dans le drame. Elle ne pleure pas devant le cercueil. En organisant les funérailles de son mari, elle crée le mythe. L’éducation de ses enfants figure au premier plan de ses préoccupations. Beaucoup de questions restent en suspens. Quelle personnalité complexe se cache sous la silhouette de la dame en rose ? Ses attaches avec la France étaient-elles réelles ? Elle appréciait ou détestait de Gaulle selon les circonstances, idolâtrait André Malraux. Où puisait-elle ses opinions ? Le public lui a prêté des aventures, avec Marlon Brando, son beau-frère Bobby… En épousant Aristote Onassis, la veuve de l’Amérique est tombée de son piédestal. Puis son dernier compagnon Maurice Tempelsman lui a apporté tendresse et sérénité. Ce travail d’historienne, fruit de plusieurs années de recherches, s’attache au comportement d’une jeune femme toute simple qui a accédé au premier rang de la scène politique mondiale sans en connaître les rouages. Hillary Clinton questionnait Jacqueline sur l’organisation de la Maison-Blanche, sa « culture officielle », les tenues vestimentaires de rigueur. Les deux femmes s’appréciaient, des points communs les rapprochaient. La mort a brisé leur amitié le 19 mai 1994.

Informations légales : prix de location à la page 0,0120€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur. L'offre SNCF e-LIVRE est gratuite et n'engage aucune dépense pour l'utilisateur.