Résistances à la pénétration et la conquête coloniale au Congo (XIXe-XXe siècles)

Temps de lecture : plus de 4 heures

Etanislas Ngodi

Connaissances & Savoirs

Les résistances à la domination et la conquête coloniale font partie intégrante de l'histoire congolaise. La période allant de la fin du XIXe siècle jusqu'au début du XXe siècle a été riche d'événements : l'expansion coloniale, la mise en place du système concessionnaire, l'introduction de l'impôt de capitation, le travail forcé, le portage, la construction du chemin de fer et l'éveil du nationalisme. Ces événements seront à la l'origine de la remise en cause du système colonial sous diverses formes de contestation à l'ordre établi. Il y a une nécessité de faire une relecture de l'histoire des mouvements de résistance à la pénétration, la conquête et la domination coloniale au Congo. Ce travail structuré autour de trois parties compte six chapitres. La première partie est consacrée à la domination coloniale française et les jalons des résistances congolaises à la fin du XIXe siècle. La deuxième partie porte sur les résistances à l'intrusion et à l'occupation coloniale dans la première moitié du XXe siècle. La troisième partie enfin analyse les lendemains des résistances congolaises à la domination coloniale (1944-1959). L'histoire des résistances à la conquête et la domination coloniale est indissociablement liée à celle de la formation de la société congolaise moderne.