Les Fleurs du Mal

Temps de lecture : plus de 4 heures

Charles Baudelaire

NeoBook

Un mois avant l’accident cérébral qui le réduit au silence, Baudelaire écrit à sa mère : « Dans ce livre atroce, j’ai mis tout mon cœur, toute ma tendresse, toute ma religion (travestie), toute ma haine » (février 1866). Journal intime d’une âme déchirée, Les Fleurs du Mal sont d’aujourd’hui : poèmes courts, images de la ville, provocations même parlent à notre sensibilité.


Informations légales : prix de location à la page 0,0007€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur. L'offre SNCF e-LIVRE est gratuite et n'engage aucune dépense pour l'utilisateur.